Equipement :

To bolt or not to bolt ?..

 

Mountain Wilderness préconise de ne laisser aucune trace de son passage en montagne. Toutefois, la question de l'équipement reste en discussion, plusieurs tendances s'exprimant au sein de l'association en particulier en ce qui concerne l'équipement dans les parcs nationaux et autres zones protégées.

Un grand pas en avant a cependant été réalisé avec l'élaboration et la mise en œuvre de la Convention "Escalade" du Parc national des Ecrins, auxquelles Mountain Wilderness participe. On espérait que ce texte fasse "jurisprudence" concernant les rapports entre les différentes parties prenantes dans la pratique de l'escalade dans les parcs nationaux. Courant 1999, un projet de rééquipement des voies d'escalade dans le Massif du Mercantour, a pris malheureusement une direction différente (voir à ce sujet le texte Mercantour, en avant la perceuse !).

Afin de faire le point, Mountain Wilderness a proposé à ses partenaires au sein du Comité de suivi de la Convention escalade des Ecrins de lancer une étude sur l'équipement des voies d'escalade en montagne. Des contacts ont été pris début 2000 avec le laboratoire "Etude et recherche sur l'offre sportive" de l'Université Joseph Fourier, en collaboration avec le Parc national des Ecrins et le groupe de Haute Montagne notamment. Le but est clairement annoncé : il s'agit de mener une étude à caractère scientifique dont les conclusions pourront servir de base à un débat national sur l'avenir de l'équipement des voies d'escalade en montagne. Nous vous tiendrons informé des suites dans ces pages.

En attendant, les textes suivant vous donneront une idée du débat en cours…


En cours, le débat... !
Dessin © Alexis Nouailhat

Convention Escalade, dans le Parc national des Ecrins

Spit et wilderness, par Olivier Paulin. Texte préparatoire à l'assemblée générale de 1990, paru dans le bulletin n° 6 (novembre 1990)

Escalade et liberté, par François Labande. Chronique Mountain Wilderness, AlpiRando n° 147 (oct. 1991)

Wilderness et équipement : la position de MW, par Stéphane Bauzac. Texte paru sous la rubrique "Opinions - débats" du bulletin n° 37 (février 1998)

Rééquipement des voies d'escalade du Parc national du Mercantour, un cas d'école... Un feuilleton à suivre tout au long de l'année 2000 !

Sur la réversibilité des équipements : l'exemple des vie ferrate, par François Labande. Chronique Mountain Wilderness, AlpiRando n° 167 (juillet/août 1993)

Ce dernier texte, dans lequel spits, via ferrata et téléphérique sont tous assimilés à des équipements du même type (i.e. facilitant l'accès à la haute montagne), fait la jonction entre les spits et  le point suivant : les vie ferrate.  En 1996, à Albertville, Mountain Wilderness a organisé un débat sur les thèmes : "Les vie ferrate et la gestion de la sur-fréquentation touristique en montagne". Le lien renvoi sur le compte rendu de la première partie du débat, concernant les vie ferrate.

Et pour la fine bouche, ce manifeste de Chouinard et Frost :

"unspoken alpine climbing manifesto."

If you are not hungry, you are carrying too much food.
If you are warm, you have too many clothes.
If you are not frightened, you have too much gear.
If you get up your climb, it was too easy anyway.

Nouveauté !!!  
Dans le cadre de l'Année internationale des Montagnes, Mountain Wilderness lance un grand projet pour célébrer les joies de l'escalade sans contraintes !
Tous les détails dans le dossier "MW ouvre la voie" !

Sommaire Aménagement et Wilderness - Accueil


Mountain Wilderness France